Masques en tissu: est-ce que ça sert à quelque chose?

 

Les autorités canadiennes en santé des populations ont récemment émis de nouvelles recommandations concernant le port du masque en tissu maison : oui, vous pouvez les porter pour sortir de la maison et fréquenter les lieux publics comme les épiceries.

Les informations qui circulent sont parfois contradictoires et il est difficile de s’y retrouver. J’ai donc retroussé mes manches (avec mes mains propres lavées 20 secondes) et je vous présente le fruit de mes recherches, résultats qui nous ont guidé dans la création d’un prototype de masques en tissu pour les gens à la maison.

LA TRANSMISSION DU CORONAVIRUS

La transmission du virus se fait par gouttelettes, non par voies aériennes. La différence est très importante pour comprendre la portée de l’utilisation d’un masque maison.

La transmission aérienne est possible lorsque les particules éjectées par les personnes sont si fines qu’elles peuvent être transportées dans l’air. Les virus transmis ainsi auront une certaine résistance à l’environnement leur permettant de rester viable, ce qui n’est pas, pour l’instant, le cas de la COVID-19.

La COVID-19 est un petit virus, certes, mais qui se propagent grâce aux gouttelettes, grâce donc à de « grosses » particules qui, lorsque expulsées par voie orale, retombent à plus ou moins un mètre, deux mètres, de la personne qui aura toussé. La transmission par gouttelettes favorise également la transmission par contact, c’est-à-dire par contact avec une surface « infectée ». Le virus aura une durée de vie variable selon la nature de ladite surface où aura atterri la gouttelette.

Dans ces circonstances, se laver les mains régulièrement, rester à 2 mètres (ou un bon 6 pieds) de son voisin au comptoir à légumes et éviter de se toucher le visage sont des pratiques généralement suffisantes et TRÈS IMPORTANTES dans le cadre de la pandémie actuelle.

LES MASQUES

AAaaahhh! Cette saga des masques! Qui dit vrai? Qui dit faux? Que doit-on utiliser?

Les masques N95 dont tout le monde parle, eux autres, ils sont pour les professionnel.le.s de la santé qui sont en contact ÉTROIT avec des GENS INFECTÉS, pas pour vous et moi qui allons à la pharmacie chercher du savon à vaisselle pour faire des bulles avec les enfants.

Les masques chirurgicaux, ou procéduraux, sont faits avec des tissus certifiés comme le « meltblown ». Ce tissu n’est pas facilement accessible, même chez nos fournisseurs, puis le résultat n’est pas facilement homologable pour une petite coop comme nous. Les masques ont une efficacité relative face à la COVID-19, c’est-à-dire qu’ils servent à bloquer les grandes particules lors de procédures chirurgicales, à protéger le matériel si le médecin éternue, par exemple. Ces masques doivent être réservés au personnel médical qui est en contact avec des gens infectés par la COVID-19, mais également en contact avec d’autres malades.

Les masques en tissu non certifiés, que nous pouvons aussi appeler « les masques à usage non sanitaire », qu’ils soient cousus par nous ou par votre voisine, seront faits de différents textiles, de différentes manières, avec des résultats plus ou moins intéressants selon les méthodes et les tissus employés. AUCUN TEST au Québec n’aura été fait pour vérifier la capacité des masques maison à bloquer les particules de différentes tailles, nous devons plutôt utiliser notre jugeote! C’est ici que les différentes informations concernant la valeur des masques maison fusent en plusieurs directions, rendant difficiles la synthèse et la vérification de ce que nous lisons.

EST-CE QUE ÇA SERT À QUELQUE CHOSE?

Bon, fait que, est-ce que ça sert à quelque chose, un masque maison? Et comment puis-je savoir si l’un ou l’autre des modèles présentés sera plus efficace?

Moi aussi, je me suis posée cette question-là, imaginez-vous donc!

La conclusion générale est que le port d’un masque en tissu peut être considéré comme une mesure supplémentaire aux mesures déjà en place, afin que les personnes qui ne présentent pas de symptômes de contaminent pas les surfaces lorsqu’elles vont dans des lieux publics (même si la transmission par contact n’est pas encore confirmée comme étant problématique). Ce masque ne pourra pas remplacer le lavage des mains, ni la distanciation sociale. Il protégera les autres, pas nous-mêmes. L’efficacité réelle de la protection ou non offerte par le port du masque dans la population est encore débattue dans la littérature scientifique depuis plusieurs années … et sa dépendra aussi de sa conception!

NOTRE MODÈLE MINUIT MOINS CINQ

À la suite de nombreuses demandes de la part du public, nous avons conçu un modèle de masque en tissu, à plis. Le choix des plis au lieu de l’autre modèle courant est important : sans couture à l’avant, le modèle à plis sera, selon nous et d’autres associations, plus "étanche" aux particules, contrairement à celui possédant une couture sagitalle (les coutures, ce n’est pas étanche!).

Nous utilisons deux épaisseurs de tissus provenant de fins de rouleaux. Ce sont donc des tissus récupérés, mais qui n’ont jamais été utilisés. Nous pouvons ainsi garder un certain contrôle sur la qualité de la fibre Ils sont composés soit de coton à 100% ou d’un mélange de coton et de polyester. Nous avons essayé avec une couche de tissu au milieu et la respirabilité n’était pas super, ce qui fait que le masque était inconfortable. D’après nos recherches, il n’y a pas de consensus sur le nombre de couches ou le meilleur tissu à utiliser pour la fabrication maison de masques. Nous en avons donc déduit que deux couches étaient suffisantes. Comme dirait le Pharmachien, un masque maison, c’est mieux que rien!

Pour un meilleur ajustement du masque, nous avons ajouté un fil de laiton au niveau du nez afin que vous puissiez pincer le haut du masque et qu’il épouse votre visage. Les élastiques vont derrière la tête pour un maximum de confort (et pour les gens qui portent des lunettes!). L’autre modèle s’attache aussi derrière la tête.

Pourquoi deux modèles? Pour s’assurer de pouvoir en coudre plusieurs! L’élastique se fait rare chez nos fournisseurs.

Dernière chose, il est conseillé d’en avoir deux par personnes et de ne pas les échanger entre les membres de la famille.

Puis bon, on s’est dit qu’on allait trouver des noms cools pour nos masques : on vous présente donc le Batmasque et le Supermasque!


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Liquid error: Could not find asset snippets/daily-deals.liquid